• Plan d’eau de Mourioux-Vieilleville
    Les travaux de rétablissement de la continuité écologique au niveau du plan d’eau communal de Mourioux-Vieilleville, réalisés sous la maîtrise d’ouvrage du SIA Gartempe Ardour, seront terminés (...)

    Lire la suite...

  • Appel d’offres
    L’appel d’offres relatif à l’étude visant à l’inventaire des zones humides prioritaires au sein du périmètre du Contrat de Rivière Gartempe est clôturé. La Commission d’Appel d’Offres aura lieu le 02 (...)

    Lire la suite...

  • Gartempe Inf’Eau n°8
    La lettre Gartempe Inf’Eau n°8 est parue ! Edition papier d’information sur les actions du Contrat de Rivière Gartempe, la lettre Inf’Eau est tirée à 40 000 exemplaires, et distribuée dans l’ensemble (...)

    Lire la suite...

Historique

La volonté de mieux connaître et d’agir pour la restauration de la rivière Gartempe et de son bassin versant s’est concrétisée à l’issue de journées de concertation « RIVIÈRE - Partage de l’Eau » associant différents acteurs et utilisateurs de l’eau. En 1999 et 2000, ces sessions ont concerné les départements de la Creuse, de la Haute-Vienne, de la Vienne, et de l’Indre pour le principal affluent de la Gartempe, l’Anglin. C’est le 7 juin 2000 à Gartempe, que des groupes d’élus, de socioprofessionnels et de représentants d’associations décidaient de constituer un comité d’élaboration chargé de la présentation du dossier préalable au Contrat de Rivière Gartempe.


C’est à compter d’avril 2001, après le recrutement des techniciens de rivière dans chaque structure intercommunale, que le dossier prend forme. A cette date, la phase d’acquisition des données a commencé auprès des différents partenaires (services de l’Etat - DIREN, DDAF, Conseil Supérieur de la Pêche, Agence de l’Eau, Conseils Généraux, …). En raison de difficultés pour fédérer les collectivités de Haute-Vienne, Creuse et Vienne, le comité d’élaboration a entériné, le 29 août 2001, un périmètre recentré sur les départements de la Creuse et de la Haute-Vienne et justifié par :
• une implication plus forte dans ces deux départements ;
• un bassin versant présentant une unité morphologique et géographique cohérente (partie du socle cristallin du bassin versant) et appartenant à une même région administrative ;
• et une surface du bassin versant proposée suffisante (1 721 km²).


Afin d’initier les études et la concertation nécessaires à l’élaboration du Contrat de Rivière, une structure porteuse, composée de collectivités territoriales, a été constituée en mars 2006 : le Syndicat Mixte Contrat de Rivière Gartempe.
Depuis le 21 novembre 2011, date de la signature officielle du Contrat, les différents maîtres d’ouvrages ont pu mettre en œuvre les premières tranches de travaux.

ACCES FORMULAIRE DE CONTACT